top of page

Aminima

Aminima.png

Maxime Rimbert tombe dans les pommes, lorsqu'il travaille sur Paris pour une boutique en ligne qui référence des artisans français. Un jour, un de ses amis lui demande son aide pour ramasser les pommes de son verger. Suite à ce premier contact, il se met à fabriquer du cidre pour s’amuser et faire plaisir aux copains.

Encouragé par ses amis, Maxime décide de tout plaquer pour suivre une formation agricole d’un an avec une spécialité dans la transformation cidricole. Son apprentissage fini, il crée Aminima, sa cidrerie, située à la ferme de la Muette à Quincampoix. Il a choisi ce nom pour souligner que ses cuvées sont produites avec le moins de produits chimiques possible, avec un minimum d’investissement et avec le soutien de ses amis.

Il produit un cidre avec des pommes uniquement ramassées à la main et à partir de levures indigènes déjà présentes sur les pommes. La plupart des bouteilles sortant d’Aminima sont non filtrées. Maxime s’appuie sur un partenariat avec des propriétaires de vergers normands, qu'il entretient en échange de quelques bouteilles.
 

Il n'y a aucun article à afficher pour le moment.

bottom of page